Posted on

En France, 2 % des habitations subissent un cambriolage ou une tentative d’effraction chaque année. D’où l’importance d’installer un système de protection pour dissuader les cambrioleurs d’une part, et pouvoir agir si un cambriolage a lieu d’autre part. La caméra de surveillance est l’un des piliers d’un système de surveillance car elle va permettre d’enregistrer des images pour identifier le cambrioleur et comprendre ce qui s’est passé en cas d’effraction. Découvrez nos conseils d’installation.

Que faut-il vérifier avant d’installer une caméra de surveillance sans fil ?

Avant d’installer une caméra sans fil, il y a quelques éléments à prendre en compte. Pour commencer, vérifiez que l’endroit où vous souhaitez placer votre caméra de surveillance soit bien alimenté par le réseau Wi-Fi de votre habitation. En effet, selon les habitations, la portée du réseau Wi-Fi varie, car plusieurs facteurs entrent en compte, notamment l’épaisseur des murs et la superficie de la maison. En général, on aura besoin de placer sa caméra de surveillance sans fil à une dizaine de mètres du routeur pour bénéficier d’une bonne connexion.

Autre vérification à faire : votre caméra de surveillance sans fil doit pouvoir s’interfacer avec votre système d’alarme déjà en place. Si la caméra détecte un mouvement à l’extérieur de votre maison, elle doit pouvoir transmettre le signal à l’alarme située à l’intérieur pour prévenir les cambriolages.

Bien choisir sa caméra de surveillance sans fil

Pour bien choisir votre caméra de surveillance sans fil, vous devrez prendre en compte les critères suivants :

  • La facilité d’utilisation : vous devez pouvoir paramétrer votre caméra et accéder facilement aux enregistrements afin de maximiser votre système de protection
  • Les performances : afin d’être efficace, votre caméra doit être équipée de certaines technologies, comme le capteur infrarouge qui permettra de filmer dans l’obscurité. Si vous souhaitez pouvoir identifier le cambrioleur, privilégiez une caméra à haute résolution.
  • Le stockage des images : si les images enregistrées par la caméra sont stockées sur les serveurs du fabricant, vous pourrez y accéder même si le cambrioleur détruit ou démonte la caméra. Ce ne sera pas le cas si elles sont stockées sur carte SD.
  • La résistance aux intempéries : votre caméra de surveillance sera certainement placée dehors, elle doit donc pouvoir résister aux intempéries (neige, vent, pluie) mais aussi aux particules de pollution et au vandalisme. Optez de préférence pour une caméra de surveillance avec la norme IP 54 qui assure son étanchéité à la poussière et aux projections d’eau.
  • Les options : en fonction de votre utilisation, certaines options vous seront indispensables (enregistrement des images, zonage…)
  • La certification NF A2P : elle concerne non seulement la caméra mais aussi son fabricant. Cette norme vous garantit un système de protection efficace.

Guide d’installation de votre caméra de surveillance sans fil

Il est tout à fait possible d’installer une caméra de surveillance sans fil soi-même. Attention toutefois : plus la caméra est sophistiquée, plus il sera difficile de gérer l’installation seul. Par exemple, un kit d’entrée de gamme sera plus facile à installer qu’une caméra IP. Dans le doute, contactez une entreprise spécialisée dans l’installation de caméras de surveillance.

L’installation doit être bien pensée pour assurer une protection maximale. Le plus important est de choisir un emplacement idéal, avec une vue dégagée, un bon éclairage, sans que la caméra ne soit trop visible et surtout sans qu’elle ne filme la voie publique (c’est interdit).

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *